AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jerield Kaalian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jerield Kaalian
Médicomage Expert
avatar

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 27
Réputation : 1
Date d'inscription : 27/03/2009

.: Parchemin d'identité :.
Créature: Delilah
Métier: Medicomage Expert
Equipements:

MessageSujet: Jerield Kaalian   Ven 27 Mar - 11:10


Jerield Kaalian

"J'ai assez vécu pour voir que différence engendre haine"


Photo du personnage


Nom :
Kaalian

Prenom :
Jerield, l'enfant maudit

Âge :
813 années passées...

Date de naissance :
Le 13/13


Sexe :

Masculin

Sexualité :

Ses ressentiments perpétuels à l'égard du sexe féminin ont fait qu'il s'est tourné vers le sexe masculin.
Homosexuel


Métier:
Ancien Bras droit du Roi
Médicomage Expert (médecin)

Caractère / Goût(s):

Pour un enfant dit maudit, Jerield pourrait bien vous surprendre. Sa nature calme et silencieuse font de lui un être comparable à une statue, assimilée à son extrême discrétion. Déjà se faisait-il assez remarqué sans rien faire, alors attirer plus l'attention, laissez tomber! Jerield aimait sa tranquilité qui était difficile à obtenir avec sa vie tourmentée. Toujours sûr de lui-même et ferme dans ses idées, ce vampire octonaire usera toujours des politesses les plus grandes pour se faire respecter. Mais y ajouter à cela sa froideur compréhensive et douceur maculée. Après tant d'années à se faire détester, utiliser, rejeter, châtier, exclu, le fils unique Kaalian n'éprouve aucune compassion, aucune pitié et aucune notion de relation pure à l'égard de sa propre race. Les fréquenter, sans en apprécier l'ambiance chaleureuse d'une même tribu. Voilà ou se situait toute la complexité de son cas. Ce vampire se faisait accepter aisément des autres races, mais point de la sienne, et ce, depuis sa naissance (voir histoire). L'apparence de la patience qui se reflète dans son regard peut être trompeur, car c'est facilement que Jerield se laisse emporter par la colère refoulée de nombreuse fois dans son coeur, ou du moins, ce qu'il en reste. Les peurs reffrénées, la violence maîtrisée, les injures à affrontées n'ont fait que renforcer sa solitude, son enfermement. Peur de quoi? De ce coucher de soleil* quotidien...Haine de quoi? De ces maudites femelles, surtout de ELLE **...

Pourtant, Jerield est talentueux dans bien des domaines. Intelligent, rusé et malin, le vampire pût prouver ses facultés hors normes auprès du roi puisqu'ayant été son bras droit pendant deux siècles. Excellent dans la manipulation d'instruments musicaux tel que la harpe et la flûte, sa voix mélodieuse pourrait éblouir plus d'un(e). Mais cette voix se montre si discrète qu'on ne peut en mesurer tout le talent contenu. Habile et efficace dans bien des domaines ; la médecine par exemple, le dessin, l'élaboration de plan, etc...

Jerield reste tout de même fort solitaire, ne s'attachant que rarement aux gens, exceptés son petit animal, compagnon, Uki. Petit chiot blanc ayant la vie éternel et qui est avec son maître le vampire depuis trois siècles maintenant. Ayant un goût prononcé pour l'alcool, principalement le whisky et le sake, le goût délicat de cette odeur est souvent impregnée dans son haleine. Loin d'être désagréable. Ses passions et désirs tournent autour des choses communes de la vie : Sexe, alcool, lecture...Mais une est particulière ; les fleurs. Fleurs?? Oh oui, une douceur de la nature qui caresse son esprit à la vue de leur physique gracieux et l'odeur de leur nectar ***. La lecture l'immerge dans un monde reposant, qui l'aide à s'extirper des tourments de la journée, même si ses nuits sont hantées de cauchemars ; scènes macabres et champs de batailles. Enfant maudit dit, Jerield sera toujours suivi par l'ombre de la mort et de la tourmente, ou plutôt, hanté par l'être qui loge en lui. Delilah...


Description physique :


Beauté froide. Voilà en deux mots la description esthétique de Jerield. Homme à l'allure plus qu'envoûtante de par sa démarche gracieuse et sensuelle, accentué par la fluidité de ses gestes. De ses un mètre nonante tout rond, le vampire pourrait laisser supposer un sentiment impérial de domination. Il n'en est rien. Jerield ne cherche pas à rabaisser quelqu'un par l'impressionnant physique dont il a hérité. De par son imposante carrure, atténuée par son corps élancé et svelte, il laisse plutôt une douce sensation de liberté. Son regard perpétuellement dirigé vers l'horizon ne fait que le confirmé. Un beau regard écarlate dans lequel brûle la flamme d'un espoir oublié. Un visage mélancolique et blafârd qui accentue ses deux prunelles saisissantes. Son nez droit et fin, sa bouche élégante mais sans sourire. La tristesse qui peint l'entièreté de ses traits. Oh oui, Jerield est bel et bien une beauté froide. Sa chevelure d'ébène qui tombe autour de son visage de forme losangique, tel d'une cascade sauvage s'écoulant. Dans son corps ferme, musclé et félin, à l'aspect d'un jeune homme d'une vingtaine d'années, nulle doute que Jerield inspire tout un flot de pensées. Mais à bien y regarder, ce corps n'est que la carcasse d'un cobail de multiples machinations. Un corps couvert d'inombrables cicatrices remontant à sa malheureuse jeunesse, mais aussi des toutes récentes. Seule une ne disparaîtra jamais, à savoir, le sceau maudit imposé sur le haut de son cou, du côté droit. Une sceau à la forme d'une rose emprisonnée dans une étoile symbolique (juive). Les étrangers la confonde avec un tatouage, mais les vampires eux, savent ce qu'il en est. Scellé, il n'y a rien à craindre, mais une fois le sceau débloqué, des vies sont à craindre...

En ce qui concerne la tenue vestimentaire de Jerield, celle-ci se constitue généralement d'un costume d'un blanc propre, aux motifs noirs élégants qui le décorent. Par-dessous son tailleur, une chemise noire et cravate rouge se présente discrètement, mais avec élégance. Jerield à la goût de porter des vêtements chics et toujours propre. POur terminer, un anneau noire orne son index gauche ****.


Transformation(s) :


Ce n'est pas véritablement une transformation, mais un être renfermé en Jerield. Un esprit démoniaque qu'il a vécu, mais dont il n'a pas réussit à se débarasser. Il apparaît, il disparaît, il n'en fait qu'à sa tête : Delilah. (voir histoire pour en savoir plus)

Spoiler:
 

Armes/Objets :


Race :

Vampires

Ville:

• Alispers


Histoire :





..813 Years ago...

L'odeur putride de la mort régnait abondamment sur le champ de bataille, ou ce qu'il en restait du moins. Des milliers de cadavres jonchaient la plaine, sur lesquels le sang poisseux s'était collés. Quel désastre. Et tout cela, pour tuer un seul homme.. Assis sur une pile de cadavre dans son armure traditionnelle, un sourire cruel aux lèvres, Delilah se soulait au sake en tenant la jarre d'une main, tandis que l'autre tenait son long katana ensanglanté. Mais elle n'avait pas été le seule outil du massacre dans cette bataille. L'énergie chaotique qui se dégageait du jeune homme, ne manquait pas de laisser éloigné les quelques soldats restants. L'un d'entre eux, à la carrure imposante et la silhouette noble, fit quelques pas en avant afin de mesurer la situation.

"Nous n'avons plus le choix..."

Dernière parole, dernier soupir et dernière solution. Le roi d'Alispers, digne soldat et autorité aimé du peuple dans tout le pays ou la paix avait sauvagement été brisé un beau jour par ce monstre de Delilah, se sacrifia pour le bien de son pays. Le scellage ultime.. Après avoir sacrifié sa vie pour enfermer l'esprit charnel de Delilah dans le corps d'un nouveau né, c'est soulagé que le roi parti rejoindre l'au-delà.

"Chéri...qu'allons nous en faire?"

La jeune et plantureuse femme qui se tenait dans la chambre principale de la demeure, posait un regard désespéré vers son mari.

"Je ne sais pas.."

Le mari en question posa un regard de dégoût sur leur nouveau né, leur fils unique sur lequel le sceau du monstre Delilah avait été apposé : Jerield...


...Nine years later...


Quel beau temps aujourd'hui. Le ciel bleuté laissait place à un beau soleil aux rayons chaleureux en ce début d'après midi. Ses pas restaient silencieux sur la terre sèche de la rue. Il avait décidé de se rendre sur la plaine de jeux, n'ayant rien d'autre à faire. Une fois arrivé, ce fut un terrain de jeux vide qu'il constata. Tout le monde mangeait à cette heure-ci, rien d'anormale à cette constatation. Pourtant, il aurait voulut pouvoir entendre les cris de joies et d'amusement des autres enfants. C'est donc silencieux et mélancolique qu'il s'assit sur le sable chaud de la plaine. Caché par un toboggan, son regard scrutait au loin, l'horizon fluide et baigné sous la lumières solaire.

"Et Alkas, attend moi c'est pas du jeu!"

"Ahahah, tu n'avais pas qu'à traîner mon vieux!"

Le retour des cris...quel plaisir, et pourtant..

"Attention Alkas, la balle!"

Une douleur aigue survint au niveau de sa tête ou un choc surgit de nul part. Doucement, son regard écarlate descendit jusqu'à ses pieds pour trouver la nature de cette douleur : Un ballon. Un petit sourire plein d'espoir se dessina sur ses petites lèvres alors qu'il prit la balle entre ses deux mains. Se relevant pour aller la redonner aux deux autres garçons qui vivaient dans son village, il espérait pouvoir jouer avec eux. Mais il pouvait toujours rêver..

"Alkas, Darlos, je peux jouer avec vous ?"

"Le...le monstre!!"

Les deux garçons s'enfuirent juste après avoir criée cette phrase, terrifiés. Jerield les regarda s'éloigner, triste mais habitué. Un monstre? Il savait qu'il en était un, mais la raison, il ne la connaissait pas. Le petit garçon repartit tout penaud jusqu'à la maison ou il pût entendre, à nouveau, les disputes violentes de ses parents. Dès qu'il eut fait de rentré, un silence de mort s'installa mais un dernier murmure se fit entendre.


"Je t'avais bien dit qu'il fallait l'abandonner dans la fôret ce jour-là.."

Sa mère n'était décidémment pas très discrète..

"Tu es odieuse chérie.."

Il n'avait que son père..



...Ten years later...


"J'EN AI MARRE QUE CE GOSSE VIENNE SALOPER MA MAISON DE SA PRESENCE. QU'IL AIT CREVER EN ENFER!"

"CHERIE!! TE RENDS TU COMPTES DE CE QUE TU DIS??? C'EST NOTRE FILS TOUT DE MEME!!"

"NON TOI, TU NE TE RENDS PAS COMPTE DU MONSTRE QU'IL EST!! CE QU'IL A EN LUI!!"

"...Personne ne lui a laissé le choix..."

La voix du père était devenue triste, ayant abandonnée toute violence. C'est vrai, Jerield n'avait pas eut le choix. Il avait été le seul nouveau né du village à ce moment-là. Les gens de toute la région, et ce dans les plus vastes contrées, l'avaient détestés, hais, rejetés, sans qu'il n'ait la moindre chance. Accoudé derrière la porte, caché dans l'obscurité de la nuit, Jerield écoutait silencieusement ses parents s'engueuler. Que pouvait-il faire? Il détestait sa mère, il aimait son père. Il ne voulait pas le voir souffrir, et pourtant, il n'aurait d'autre choix que de le faire. Alors que son père sortit de la pièce et monta à l'étage, sans apercevoir la silhouette de son fils, le jeune vampire attendait quelques secondes. Les jurons et sanglots de sa mère dans la pièce voisinne le firent sortir de sa torpeur. Doucement, telle une âme flottante, Jerield pénétra dans la cuisine. La femme assise à la table et cognait quelques fois le bois de ses mains. Une fois proche d'elle, à peine à quelques centimètres de sa créatrice, le jeune homme soupira.

"Tu n'a toujours été qu'un bâtard Jerield.."

"Non mère, c'est vous qui l'êtes"

Un hoquet de surprise sortit de la bouche de la femme avant que Jerield ne serre fermement le cou de cette pauvre créature de ses deux mains. Le visage de sa mère prit une teinte mauve, le corps tressauta une dernière fois avant de retomber mollement dans une sommeil éternel. Jerield souleva facilement le corps de ses deux bras avant de sortir de la demeure. Ses pas l'amenèrent jusqu'à la rivière bordant le village et c'est avec indifférence qu'il lança le corps de sa défunte mère dans les flots mouvants de ce lit de rivière. Les jours qui suivrent furent mêlés d'angoisse et d'inquiètude chez son père qui la chercha vainement dans la région. Une semaine plus tard, le corps de celle-ci fut retrouvé à quelques bornes plus loin, à moitié décomposé.

Jerield contempla son père en proie aux larmes avec compassion et douleur. Il n'aimait pas le voir ainsi, mais il n'avait eût d'autre choix que d'en finir avec elle. Ses deux prunelles écarlates glissèrent jusqu'à son corps à moitié nu puisqu'il venait de prendre une douche. Une peau mutilée par les coups de sa bâtarde de mère. Ses bras étaient ensanglantées, tout comme son dos par les anciens coups de fouets et couteaux. Son père n'en avait jamais eut vent, et s'était peut-être mieux ainsi. Il essuya le sang à l'aide d'une serviette et s'appliqua de la pommade à base de plantes médicales avant de monter se coucher...


Suite voir post deux

Avez vous lu les règles ? ACCEPTER by ETHIL

Commentaire : L'histoire sera inspiré un peu de l'enfance de naruto Uzumaki.


Dernière édition par Jerield Kaalian le Sam 28 Mar - 13:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jerield Kaalian
Médicomage Expert
avatar

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 27
Réputation : 1
Date d'inscription : 27/03/2009

.: Parchemin d'identité :.
Créature: Delilah
Métier: Medicomage Expert
Equipements:

MessageSujet: Re: Jerield Kaalian   Sam 28 Mar - 12:27

----> Suite histoire




....Several years later....

Ces regards..VOilà des années qu'ils me scrutent de cette manière si détestable. Je ne puis le supporter, et pourtant, je n'ai d'autres choix que de subir cette tension. Les messes basses qui circulent sur mon passage, autour de moi, les regards remplis de dégoût et de mépris lancés à mon égard. Quelle douce et froide habitude à affrontée chaque jour, dès que je fourre mon nez dehors. Mais 'Lui' se taisait depuis quelques jours. Depuis trois ans, il ne cesse de me harceler, de ricaner au plus profond de moi-même en me sombrant dans une vie plus chaotique qu'elle ne l'était avant. Je le déteste! Mais je ne peux m'en débarasser. C'est grâce à lui, que j'ai découvert pourquoi les gens nourrissaient cette haine si hardente envers moi. C'est si injuste!
*N'est-ce pas? Quel malchance d'être né ce jour-là mon cher Jerield..* susurra une voix dans sa tête..C'est pas vrai!

*Delilah...laisse moi tranquille..*

*Jamais...oh grand diable, jamais!* ricana cette cruelle voix avant de partir dans un éclat de rire.
Je pris ma tête entre mes mains, le visage tordu par une grimace de rage. S'il prenait encore le contrôle de mon corps, je commettrais un meurtre. Chaque semaine cela arrivait, sans que personne ne sache qui bien évidemment. Mais je n'en pouvais plus. Des centaines de gens étaient morts sous la paume de ma main, à cause de lui!
*Tiens, cette petite fillette m'a fort l'air appétissante..*



....Two Century later....


Mon père est mort...ma vie n'a plus aucun sens à présent...

Croupi dans un coin sombre de la cuisine, n'ayant pas mangé depuis deux semaines, je puais la crasse. Je ne sais plus à quand remonte ma dernière douche, et je m'en contrefichais. Delilah rageait en moi, et moi je rageai en moi aussi. J'étais seul à présent, et totalement désespéré. Mes larmes étaient sèchées depuis bien longtemps, mais la douleur était toujours bien là. L'odeur nauséabonde de la pièce ne me gênait plus à présent. Je souffrais aussi des blessures que quelques vampires plus fort que moi m'avaient affligés après la mort de mon père. Défi? Vengeance? Je n'aurais sût le dire, mais je n'avais plus la force de faire quoi que ce soit, plus la force de me battre. Les gens riaient autour de la maison. La vie continuait quoi...J'ai peur, que puis-je faire maintenant que je n'ai plus d'appui? Je tremblais, sans pour autant le vouloir. C'est alors que mes larmes resurgir à nouveau avant qu'il ne sombre dans l'inconscience. Pourtant, il capta une fois juste avant de plonger dans le noir complet.

"Un homme qui pleure, quelle honte! J'aurais dût venir plus tôt.."soupira une voix inconnue.


...One century after..

"Remue toi un peu Jerield! Il me faut des plans dans une heure pour la réunion, t'as interêt à être prêt!"

Le roi lui avait quasiment percé les tympans de sa voix forte. Jerield aquiesca d'une voix, encore allongée dans le lit de la chambre royale. Il avait été receuilli par l'homme voilà maintenant un siècle pile poil! Après avoir été rééduqué et pris des cours avec les meilleurs professeurs, le vampire était devenu le bras droit du roi. Ses talents, son intelligence et son habilité n'avaient pas manqués d'étonnés les gens de la cour et du Conseil du roi. Les années qui s'en suivirent développèrent une relation plus intime entre lui, beauté froide, et l'élégant roi. Etant son amant secret de longue date, il s'était habitué à dormir dans son lit toute la nuit. C'est donc dans un petit grognement que le cadet se roula en boule dans les draps de soie du lit, loin d'avoir envie de pénétrer dans la fraîcheur ambiante qui flottait dans la pièce.

"Espèce de marmotte!" siffla le Roi en arrachant le drap du corps dénudé de son compagnon. Il sortit de la pièce en riant. Jerield grommela et n'eut d'autres choix que de se vêtir et partir pour la première réunion de la journée..Sous les regards toujours aussi distants des autres habitants du château. Il n'avait jamais vraiment été accepté des gens, mais la haine s'était dissipée pour faire place à de la simple froideur, distance..



... Trois siècles plus tard ...

Le roi était mort depuis cent vingt années maintenant. Lors d'une fin de journée, alors qu'un sublime couché de soleil touchait à sa fin à l'horizon, l'amant avait regardé ce beau spectacle en sachant que le roi ne serait plus dans quelques minutes.. Après avoir été rejetée de la cour pour la simple raison qu'il était maudit, et profitant de la mort du Roi bien-aimé de tous, Jerield fut exilé de la ville. Il dût traverser milles dangers, mais fit de nombreuses rencontres étonnantes avec d'autres races. Des elfes pures et déchus, des datenshis, des démons, etc.. Quelle univers si différent! Dans ces villes étrangères ou l'on ne connaissait son passé, le démon qui dormait en lui, l'air était si pure et calme. Alors qu'il traversait Versterra, Jerield fit la connaissance d'un vieil elfe noire qui lui apprit la médecine à base de plantes. Apparemment, la présence du vampire l'intéressait plus que tout autre et c'est avec un étrange sentiment de joie que Kaalian était restée pendant vingt années. Il avait connaissance des coutumes des elfes noires par coeur, jusqu'au jour ou son maître de médecine souffla son dernier soupir. Et voilà...une autre personne qui lui était chère décéda. Le cycle se répéterait-il indéfiniment? Jerield avait été bien vite accepté dans cette petite contrée ou son maître vivait, et l'annonce de son départ suscita quelques tristes émotions car il gens s'étaient attachés à lui, et réciproquement. Etonnament, Delilah n'était réapparu depuis deux siècle. Envolé? Il n'en savait rien et reprit la route quelques jours après la mort du vieil elfe.


...Now...

Jerield est devenu un médecin solitaire et vagabond. Bien qu'il résidait dans l'ancienne petite demeure de son maître de médecine, défunt, le vampire aimait voyager, sauf lorsqu'il s'agissait d'aller dans sa ville d'origine. IL, était réapparu depuis peu.. Jerield n'arrivait toujours pas à le contrôler, et lui ne cessait de brûler en lui, emporté par la rage d'être descellée. Mais Kaalian ne comptait pas laissé Delilah se libéré du sceau, oh grand Dieu, jamais! Il ne s'est rien de passé de surprenant durant les derniers siècles dans la vie de Jerield. Il avait eut quelques vagues conquêtes bien courtes, mais sans plus. Aussi, Jerield était retourné une fois sur Alispers, il n'y est jamais retourné...





Dernière édition par Jerield Kaalian le Sam 28 Mar - 13:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jerield Kaalian
Médicomage Expert
avatar

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 27
Réputation : 1
Date d'inscription : 27/03/2009

.: Parchemin d'identité :.
Créature: Delilah
Métier: Medicomage Expert
Equipements:

MessageSujet: Re: Jerield Kaalian   Sam 28 Mar - 13:03

Voilà, j'ai fini
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Mitsuki
Chef des dieux/Reine d'Arkinos
avatar

Féminin
Nombre de messages : 629
Age : 27
Nom de la créature : reinne
Réputation : 19
Date d'inscription : 19/07/2006

.: Parchemin d'identité :.
Créature: Guerrière
Métier: Reine
Equipements:

MessageSujet: Re: Jerield Kaalian   Sam 28 Mar - 13:57

Merci pour ta fiche remarquable.
Je la lisait au fur et a mesure que tu la complétais.

Au passage, ton histoire est très belle. Elle m'a aussi fait rire désoler mais ces histoire là me font toujour rire. C'est signe que j'aime bien .
Il n'y a aune raison de te faire attendre !

VALIDER

_________________

oO~Pars vite, mais revien tart~oO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jerield Kaalian
Médicomage Expert
avatar

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 27
Réputation : 1
Date d'inscription : 27/03/2009

.: Parchemin d'identité :.
Créature: Delilah
Métier: Medicomage Expert
Equipements:

MessageSujet: Re: Jerield Kaalian   Sam 28 Mar - 14:06

Gabriel Mitsuki a écrit:
Merci pour ta fiche remarquable.
Je la lisait au fur et a mesure que tu la complétais.

Au passage, ton histoire est très belle. Elle m'a aussi fait rire désoler mais ces histoire là me font toujour rire. C'est signe que j'aime bien .
Il n'y a aune raison de te faire attendre !

VALIDER

Ben tant que ça plaît, bien que étrange qu'elle te fasse rire^^ (s'était pas le but mais bon, lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Mitsuki
Chef des dieux/Reine d'Arkinos
avatar

Féminin
Nombre de messages : 629
Age : 27
Nom de la créature : reinne
Réputation : 19
Date d'inscription : 19/07/2006

.: Parchemin d'identité :.
Créature: Guerrière
Métier: Reine
Equipements:

MessageSujet: Re: Jerield Kaalian   Sam 28 Mar - 14:29

Ne t'inqiète pas, j'ai mes raison.
Bon et bien je pense que tu a déjà visiter le forum. Si il y a des chose dont tu n'as pas compris n'hésite pas à contacter l'un des trois admin que tu vois afficher dans l'acceuil.

Sur ce amuse toi bien !

_________________

oO~Pars vite, mais revien tart~oO


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jerield Kaalian   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jerield Kaalian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Forum Divers :: •Registre• :: •Archives• :: 

Créatures Nocturne

-
Sauter vers: