AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Recherche et rencontre [Ryûk Shikyo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aïra Kedareth
Reine de Spilux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 58
Age : 27
Nom de la créature : Reine et musicienne
Réputation : 1
Date d'inscription : 23/03/2009

.: Parchemin d'identité :.
Créature: Aucune
Métier: Reine et musicienne
Equipements:

MessageSujet: Recherche et rencontre [Ryûk Shikyo]   Mer 25 Mar - 12:46


AVANT-PROPOS :
Ryûk, je n'ai pas noté ce topic comme privé car cela ne me semblait pas nécessaire. Si néanmoins tu souhaites le préciser, tu peux le rajouter.

__________________________


Aïra s’arrêta un instant. Elle marchait depuis un peu plus d’une heure et elle venait d’arriver à destination. Devant elle se dressait de très hauts arbres aux troncs épais et sombres. La Forêt Maléfique… Le feuillage dense du bois empêchait la lumière d’y pénétrer. Et c’était cette obscurité, mêlée à l’humidité végétale, qui donnait à ce lieu son aspect sinistre et inquiétant.
La jeune reine avait quitté le Palais d’Ina en laissant un petit mot à l’attention de ceux qui la chercheraient.

Je me rends de l’autre coté de la mer. Je serai absente pendant trois jours.


Elle n’avait donné aucune information supplémentaire pour expliquer ce soudain voyage au sud, dans le pays de Workzo, la patrie des Démons. De plus, elle s’était engagée seule dans cette expédition. Après avoir traversé l’océan elle avait poursuit à pied et, grâce à ses sens elfiques développés, elle n’avait eu aucun mal à trouver au plus vite la fameuse forêt.
Mais que venait-elle y faire ? demanderiez-vous. Ce lieu était pourtant connu des Elfes, car on y trouvait toutes de sortes de plantes, rares, incroyables, aux propriétés des plus étonnantes. Il est vrai qu’Aïra n’est pas une botaniste, mais elle avait récemment lu dans un des livres de la Bibliothèque du Palais qu’il existait une plante capable de catalyser les pouvoirs du vent. L’Alizélus ressemblait à une orchidée couleur crème et permettrait sûrement à l’Elfe d’augmenter son pouvoir – elle maîtrise le vent et l’utilise en combat –.
Voici donc la raison de sa présence ici. Cette forêt abriterait certainement cette précieuse fleur. La reine savait néanmoins que cette promenade ne serait pas de tout repos, le bois étant peuplé de monstres… Elle avait donc emporté son épée, qu’elle commençait à savoir manier, ainsi que son éventail. Elle savait se défendre et se débrouiller seule.

C’est pourquoi elle avançait sereinement entre les arbres, s’enfonçant peu à peu dans la forêt. Mais sous son air calme, elle repérait le moindre bruit autour d’elle, ses sens en alerte. Elle observait attentivement le sol à la recherche d’une fleur blanche.
Après un long moment de recherche silencieuse, elle déboucha sur une sorte de petite clairière. Les arbres s’espaçaient légèrement et laissait le soleil éclairer le sol. Les plantes ont toutes besoin de lumière, c’était donc l’endroit idéal pour trouver ce qu’elle cherchait.
Elle se stoppa pour scruter le terrain mais un bruit derrière elle la fit se retourner. Une énorme bête au pelage gris surgit de l’obscurité et se jeta sur elle. Aïra esquiva l’animal avec aisance et souplesse. Elle sortit son éventail et d’un léger geste du poignet une bourrasque frappa le monstre au flanc. Il fut projeté quelques mètres plus loin mais se redressa et regardait l’Elfe tous crocs dehors.
La reine fixa l’animal. Elle se tenait prête à une prochaine attaque. Mais soudain, l’animal baissa les oreilles et recula lentement pour disparaître dans un buisson. Etrange...

Ou peut-être pas tant que ça. Elle avait à son tour sentit une aura imposante. Quelqu’un approchait. Elle ne relâcha pas sa vigilance car elle ne pouvait deviner les intentions de cette personne. Et mieux valait-il être prudente.
C’est alors qu’apparut à sa droite un homme qu’elle n’avait jamais vu auparavant – normal me direz-vous, car elle est sur un territoire qui lui est inconnu –…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zanar-requiem.com
Ryûk Shikyo
Chef Démons/Roi de Workzo
avatar

Masculin
Nombre de messages : 175
Age : 26
Nom de la créature : Chef des Démons.
Réputation : 3
Date d'inscription : 26/05/2008

.: Parchemin d'identité :.
Créature: Bête hideuse.
Métier: Chef & Roi.
Equipements:

MessageSujet: Re: Recherche et rencontre [Ryûk Shikyo]   Sam 28 Mar - 8:56

Après le petit jeu qu’avait fait Ryûk ainsi que sa grande sœur s’était terminé un peu précipitamment. Elle finit par s’endormir sur le lit du Roi. Il ne fit pas l’enfant et s’endormit sur le même lit. […] Le lendemain, il se réveilla en douceur sous un soleil qui éclairait la salle. Il regarda à sa gauche : elle n’était plus là… Il réfléchi quelque instant pour se demander où elle était passé, puis finit par penser qu’elle était partit prendre l’air ; rien de bien méchant, tant qu’elle ne quitte pas le royaume, ou du moins il l’espérait qu’elle ne l’ait pas quitté pour voyager un peu… Le jeune Roi se mit debout, à sa déplacer vers la fenêtre pour voir son royaume. Il a bien évolué depuis son passage au grade de Roi. Il est fier de son nouveau royaume, le renouveau ! Après avoir sourit mélancoliquement, le jeune homme se précipita vers ses vêtement car il faisait un vrai froid de canard dans cette salle. Les vêtements étaient éparpillés un peu partout dans la chambre. Halibel, sa tendre et grande sœur, est vraiment exceptionnelle et incroyable. Elle a réussi à couper les liens frère et sœur juste un moment pour pouvoir jouer à ce jeu coquin. Voilà, Ryûk venait d’enfiler son Pull bleu foncée : il était fin près à voguer dans son pays. Oui, aujourd’hui le Roi voulait se balader, ainsi était son objectif du jour. Au moins, ça change de remplir des papiers inutiles. Il ferma la lourde porte obscure de son château du mal puis deux gardes aux gabarits dissuadant se mirent à se placer devant l’entrée ; qui est la seule entrée d’ailleurs. Le bel homme s’étira une fois dehors et montant haut ses bras et en fixant un endroit bien précis avec un regard perçant. Il allait ici, là où il regardait… C’était la forêt bordant presque tout son royaume. Une forêt dite maudite par certain villageois. Malheureusement, ces êtres peureux sont bien trop froussards pour regarder la beauté de cette forêt en face. Et oui, au centre de cette somptueuse verdure se trouvait un endroit, sans arbre, sans êtres méchant, sans aucunes choses dégoûtantes. Juste de l’herbe fraîche et bien verte ainsi que des fleurs nombreuses qui bordent la limite de celle-ci.

Jonchant les arbres pour s’amuser, il ne pensait pas aux monstres éventuels. Et personne ne dira le contraire ! De nombreux monstres vinrent s’aventurer auprès de lui, mais bien trop froussard pour venir s’affronter face à un tel homme, un homme cruel certes, mais un homme qui n’a pas peur, contrairement à eux ! Alors qu’il s’apprêtait même à chanter, une chose surpris son attention très particulièrement ; alors qu’il est plutôt quelqu’un qui ne se laisse perturber par quelconque. Une jeune fille cherchait désespérément, cela se voyait dans ses yeux sombres en un noir profond, une chose. Mais quoi ? Tout en cherchant, cette femme d’une vingtaine d’année regardait à droite et à gauche pour se préparer à une attaque ennemie. Oui, elle ne devait pas être de se pays… Mais cela lui importait peu de savoir ça, ce qu’il voulait savoir c’est ce qu’elle cherchait ici, dans ce lieu si reculé des autres avec peu de fleurs. Bien sûr que oui, il avait trouvé ce pourquoi elle était-là ! Elle cherchait une fleur spécifique, car elle venait dans cette forêt où il n’y que là que la moindre chose pousse. Le jeune Roi ne s’y connaissait pas trop en fleur, mais en stratégie oui ! Il allait savoir si elle était belle et bien sur ses gardes. Justement, il fallait qu’il y pense pour qu’une bête sans nom vienne se frotter sur sa jambe. Il s’abaissa à la taille de l’animal puis lui tourna la tête dans la direction de la jeune femme. Il se précipita sur elle à tout vitesse, soit parce qu’il était excité de voir une si jolie fille dans ces lieux si rare ou s’il voulait la manger. Peu importe, la femme au long éventail projeta l’animal quelques mètres plus loin. Toujours sur ses gardes et un petit peu essoufflé, la jeune femme rechercha de nouveau l’objet de sa quête. Non, apparemment elle avait sentit la présence du Roi… Mince, il allait donc se dévoiler… Tant pis, il traversa le chemin entre eux arbustes puis leva les mains au niveau de ses épaules pour prouver qu’il n’allait rien faire. Il rabaissa ses mains : il sentait que cette femme n’allait rien faire, ni le tuer, ni le stopper.

" Je me nomme Ryûk, Roi du royaume que tu traverse pour chercher… Oui, que cherches-tu au juste dans se pays où rien ne pousse, ou presque. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drawingmanga.forums-actifs.com
Aïra Kedareth
Reine de Spilux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 58
Age : 27
Nom de la créature : Reine et musicienne
Réputation : 1
Date d'inscription : 23/03/2009

.: Parchemin d'identité :.
Créature: Aucune
Métier: Reine et musicienne
Equipements:

MessageSujet: Re: Recherche et rencontre [Ryûk Shikyo]   Mer 1 Avr - 5:32

Aïra observa l’inconnu. Il était grand et bien bâti. Sa tenue était plutôt banale, si bien qu’elle ne put se faire une idée de la personne qu’elle avait face à elle. Le visage de l’homme avait un certain charme mais il s’avérait tristement assombri par son aura. Il se dégageait de lui une atmosphère oppressante, sinistre… Et cette émanation ne fit qu’encourager la jeune Reine à se méfier un peu plus. Cet homme devait être puissant, à en juger par son apparente confiance en soi et sa témérité. Etait-il une menace ?

Mais, alors qu’elle restait tendue, l’inconnu leva les mains en gage de non agression. Il ne semblait pas vouloir se battre. Notant que son comportement n’était nullement offensif, Aïra referma son éventail et le rangea soigneusement dans la ceinture de son kimono. L’homme se présenta alors.
L’Elfe s’appliqua à ne point dévoiler son étonnement. Le Roi ? Elle avait donc devant elle le Roi de Worko… Il avait remarqué qu’elle cherchait quelque chose. Il ne venait donc pas d’arriver, à ce moment et à cet endroit, par hasard. Il devait l’observer depuis un moment. Et surtout, il devait être là avant que le monstre n’attaque… Pourquoi ne s’était-il pas montré plus tôt ? Aïra n’eut pas le loisir de réfléchir plus longtemps aux nombreuses raisons possibles qui expliqueraient cet « espionnage ». Cependant, elle était presque sûre qu’il ignorait qui elle était. Comment aurait-il pu la connaître ? Ils ne s’étaient jamais vus et sans présentation, ils ne pouvaient se douter de l’identité de l’autre. Mais il avait tout de même remarqué qu’elle n’était pas du pays…

Elle allait devoir répondre. Néanmoins, les derniers mots du discours du Roi l’avaient surprise. « Ce pays où rien ne pousse, ou presque. » Il était sous-entendu que la forêt n’échappait pas à cette caractéristique. Pourtant, n’était-elle pas réputée pour renfermer des végétaux introuvables par ailleurs ? De plus, cet ajout attestait que le Démon avait deviné la raison de sa présence ici. Il savait qu’elle cherchait des plantes… Pour l’avoir deviné, la réputation de la forêt ne devait pas lui être inconnue. Aïra se demandait de plus en plus quel était le but de cet homme. Que faisait-il, lui, dans cette forêt ?

Elle estima ne pas devoir faire attendre plus le Roi et c’est pourquoi elle répondit, avec son habituel calme et sa voix douce. Après avoir hésité, elle avait décidé de ne point se présenter pour le moment, attendant d’en savoir plus sur les intentions de son interlocuteur. Elle répliqua donc simplement :


--- Je cherche en ces contrées une plante rare et précieuse. Il me faut admettre que vos paroles m’étonnent. Il me semblait au contraire que cette forêt abritait une végétation intéressante.

Elle marqua volontairement une pause, fixant Ryûk dans les yeux. Elle reprit ensuite la parole, baissant les yeux pour accomplir une gracieuse révérence de politesse.

--- C’est un honneur de vous rencontrer, Grand Roi de Worko. Je vous accorde mes plus sincères remerciements pour votre accueil.

Elle se redressa avec souplesse et regarda à nouveau son interlocuteur. Un silence s’installa pendant quelques instants, accompagnant l’immobilité de la scène. Aïra brisa le silence :

--- Puis-je me permettre de demander à mon tour les raisons qui vous ont poussées à vous rendre ici seul, Roi ? Si cette forêt n’est pas le bon endroit pour y pratiquer la cueillette, elle ne me semble pas être un meilleur terrain de promenade…

Elle se tut. Cachant un petit sourire, elle conserva un visage impassible. Elle n’avait pas bougé, se tenant toujours au centre de la petite clairière. Un nuage venait de dérober le soleil et avait fait tomber brusquement l’obscurité dans la forêt déjà faiblement éclairée. Cependant, la jeune Elfe parvenait encore à distinguer le Roi en face d’elle. Elle ne le quitta pas des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zanar-requiem.com
Ryûk Shikyo
Chef Démons/Roi de Workzo
avatar

Masculin
Nombre de messages : 175
Age : 26
Nom de la créature : Chef des Démons.
Réputation : 3
Date d'inscription : 26/05/2008

.: Parchemin d'identité :.
Créature: Bête hideuse.
Métier: Chef & Roi.
Equipements:

MessageSujet: Re: Recherche et rencontre [Ryûk Shikyo]   Jeu 2 Avr - 9:39

[ Désoler pour la taille, pas trop d'inspi' pour le post. ]


Ici, dans cette forêt, régnait un doux vent qui berçait les deux personnes. Deux personnes qui venaient de se rencontré, par hasard d’après ce que je peux penser. Cela me paraissait impossible que Ryûk, un Roi plus que jeune, soit venu ici dans le simple but de rencontrer une personne, plus particulièrement celle-ci. Bien qu’elle était d’un charme incroyable, il n’était pas venu ici pour elle. Le Roi vint ici pour se promener, profiter un peu de l’air au lieu de rester sur sa chaise royale à attendre désespérément un peu de travaille ou un conflit pour qu’il puisse intervenir. Heureusement, il allait plus s’amuser en compagnie d’une personne, plutôt que seule. Et en plus, en compagnie d’une bien charmante dame ! D’après son visage jeune et beau, elle avait aux alentours de la vingtaine ; aux environs de l’âge de Ryûk donc. Certes elle lui plaisait, mais il ne savait rien d’elle. Elle parla, oui ça elle parlait beaucoup, mais ne dis rien au sujet d’elle. La jeune demoiselle parla de cette plante qu’elle cherchait : le bel homme avait vu juste au sujet de sa recherche en ces lieux obscurs. Alors qu’il pensait à diverses choses, que ce soit au sujet de cette femme ou d’autres choses, elle s’abaissa soudainement du dos pour faire une salutation de politesse. Ryûk aimait la politesse, au moins de se présenter, mais il n’aimait pas vraiment cette forme de politesse qui semblait trop courtois. Elle avait un honneur pour rencontrer un homme tel que lui, un homme Roi ! Un long silence s’installa pour que les deux puissent entendre le vent caresser leurs cheveux doucement. Le bruit des arbres qui bougeait, la fraiche qui venait chatouiller le cou du Roi, il aimait bien ça. C’était apaisant… Jusqu’à ce que ce silence s’interrompu lorsqu’elle prit la parole en lui demandant ce qu’il venait faire ici. Elle insista lourdement, ou ce que pensa Ryûk, sur les mots « seul » et « roi ». Et bien oui, c’est peu commun de voir un Roi se balader dans les rues sans aucuns buts particuliers et en plus sans gardes. Pensait-elle qu’il était venu ici dans le seul but de l’espionner ? Elle pensait vraiment n’importe quoi si c’était le cas ! Bref, il répondit aussitôt ; à près tout, il n’avait rien a caché et ne réfléchit pas à ce qu’il allait dire…

" Je suis venu ici pour me promener en ces lieux enchanteurs. Pensiez-vous que j’étais venu ici dans le but de vous espionnez ? … "

Mais de quel lieu enchanteur parlait-il ? Cette forêt n’est pas réputée pour être somptueuse. Et bien si, elle l’était. Pas à cet endroit, mais au centre de ce lieu se trouvait un lieu somptueux. Une grotte s’y trouvait, le soleil y pénétrait juste assez pour s’y sentir bien et à chaque endroit où les rayons du soleil tapent, des fleurs magnifiques poussaient. Peut-être trouverait-elle son bonheur dans le centre de cette forêt ? Ryûk avait maintenant pour décision d’aller emmener cette charmante dame dans ce lieu précis. Mais avant ça, il voulait en savoir plus. Cependant, en savoir plus au sujet de qui ou de quoi ?

" Je vois que vous être d’une politesse assez grande, cependant, cette marque d’irrespect envers moi de ne pas vous présenter ne me fait pas une bonne idée de votre courtoisie et de vous… "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drawingmanga.forums-actifs.com
Aïra Kedareth
Reine de Spilux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 58
Age : 27
Nom de la créature : Reine et musicienne
Réputation : 1
Date d'inscription : 23/03/2009

.: Parchemin d'identité :.
Créature: Aucune
Métier: Reine et musicienne
Equipements:

MessageSujet: Re: Recherche et rencontre [Ryûk Shikyo]   Ven 3 Avr - 11:50


L
e nuage qui couvrait le soleil avançait lentement dans le ciel, mais laissa bientôt la lumière réapparaitre. Un léger vent s’était en effet levé mais la température était plutôt douce. Ryûk n’avait pas tardé à répondre. La réplique du jeune homme avait de quoi étonner…
Tout d’abord le qualificatif "enchanteur" paraissait quelque peu inapproprié. Du moins, c’était l’avis de l’Elfe. De ce qu’elle avait pu voir de la forêt, l’endroit était plutôt sombre, humide et dangereux. Les arbres très près les uns des autres rendaient la traversée difficile. Une telle excursion lui semblait donc peu agréable à réaliser, en particulier si aucune autre raison ne s’ajoutait à la venue dans ces bois. Et pourtant, malgré son aspect inhospitalier, le Roi avait choisi cette forêt pour se balader. Le but de sa sortie n’était-il que de prendre l’air ? C’était apparemment le cas, enfin c’est ce qu’il en disait.
Aïra supposa que cet endroit lui était familier. Peut-être même qu’il avait l’habitude d’en faire son parcours de promenade… Quoiqu’il en soit, le caractère enchanteur de cette forêt restait encore à démontrer pour la demoiselle, bien qu’elle ne contestait pas les paroles du Roi. Après tout, un lieu si mystérieux avait sans aucun doute des secrets bien cachés et pouvait réserver des surprises. De plus, il y régnait un calme apaisant… Et l’on savait que la jeune Reine appréciait spécialement les lieux tranquilles et silencieux.

Toutefois, la question qu’il posa ensuite était encore plus surprenante. Espionnage… Sur l’instant, Aïra eut la désagréable impression que le Démon avait lu dans ses pensées. Absurde dites-vous ? Bah qui sait ? Il existe bien toutes sortes de pouvoirs dans ce monde…
Mais s’il ne pouvait lire l’esprit de la jeune femme, avait-il simplement deviné qu’elle aurait cette suspicion ? Ou peut-être se reprochait-il son observation distante de tout à l’heure… La Reine ne le soupçonnait pourtant pas d’une telle entreprise. Seulement, l’observation qu’il avait du mener avant de se dévoiler la laissait perplexe. Enfin, on ne pouvait espionner que des personnes qu’on connaissait car c’était une activité d’intérêt. Or quel intérêt aurait-il eu d’espionner une parfaite inconnue ?
En tous cas, sa question induisait la réponse. Il n’était visiblement pas du genre à se livrer à ce travail un peu lâche. Il semblait au contraire se défendre implicitement d’être un homme franc – et sa prochaine prise de parole allait le confirmer –.

En effet, Ryûk ne mâcha pas ses mots. Il affirma sans ménagement qu’elle faisait preuve d’irrespect en omettant de se présenter. Ces mots étaient presque durs. Lui avait-elle fait un si mauvais effet que ça ? Aïra n’imaginait pas que cet "oubli" – volontaire soit – se remarquerait à ce point et vexerait son interlocuteur.
Elle pensait pourtant avoir pris suffisamment de précautions pour ne point commettre de maladresse… Le Roi voulait-il, par ce rappel, lui montrer qu’il n’était pas dupe de son oubli ? Elle n’était pas de nature fourbe et cette omission n’avait en aucun cas été calculée. Du moins pas à une fin nuisible, au contraire même.
Heureusement, elle savait manier la rhétorique avec diplomatie et pertinence. Elle répondit avec aisance à peine quelques secondes après que la voix du Roi se soit éteinte.


--- Cher Roi, je suis plus confuse que jamais. Je vous présente mes sincères excuses pour cet impardonnable oubli de ma part, et je vais tâcher de réparer sur l'instant cette erreur. En espérant que vous ne m'en tiendrez pas rigueur.
Je suis Aïra Kedareth, Reine de Spilux, le royaume des Elfes.


Elle marqua une pause, regardant Ryûk dans les yeux. Puis elle répondit à sa question précédente.

--- Que vous m'espionniez ? Je n'oserai jamais penser cela. Et je ne le pourrais point. On ne peut espionner que des personnes que l'on connaît. Pour les inconnus, l'observation semble être un mot plus approprié...

La jeune Elfe s'arrêta à nouveau pour jeter un coup d'oeil autour d'elle, avant de reprendre.

--- Vous êtes donc en promenade ? Ce lieu ne me parait pourtant pas des plus enchanteurs... Mais peut-être accepteriez-vous que je vous accompagne dans votre balade, afin de découvrir les côtés somptueux cachés de cette forêt dont je ne doute point de l'existence.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zanar-requiem.com
Ryûk Shikyo
Chef Démons/Roi de Workzo
avatar

Masculin
Nombre de messages : 175
Age : 26
Nom de la créature : Chef des Démons.
Réputation : 3
Date d'inscription : 26/05/2008

.: Parchemin d'identité :.
Créature: Bête hideuse.
Métier: Chef & Roi.
Equipements:

MessageSujet: Re: Recherche et rencontre [Ryûk Shikyo]   Lun 6 Avr - 10:00

Le soleil jouait avec les nuages. Les nuages vinrent par le vaincre en le cachant plusieurs fois. Ces vas et vient pour se cacher faisait comme s'ils dansaient une belle valse. Plus bas, sur les terres de Wokrzo, la danse n'était pas au rendez-vous, loin de là. L'agitation qui régnait sur ce royaume était plutôt violente par rapport à une danse. Une agitation qui permet donc aux petits démons casseurs de faire peur au habitant, et même les tuer; ce qui est plus courant dans ce pays où le sang coule chaque jour, surtout la nuit où les personnes n'hésite pas à violer les personnes pour ensuite les tuer a coup de dent aiguisé. Ryûk, Roi de ce royaume ensanglanté, n'était pas de ce genre. Certes il aime les femmes – belles soit-elles – mais de là à s'emprunter de leurs corps sans permission, cela lui ferait redescendre de son rang si prestigieux. Et puis il ne faut pas se mentir, le bel homme n'est pas de ce genre là. C'est plutôt quelqu'un de droit et de... Noble ? Oui c'est ça, noble car il voulait qu'elle se présente alors que lui même s'est présenté. Aussitôt qu'il demanda qu'elle se présente, aussitôt elle le fit en commençant par s'excuser. Reine ? Reine des Elfes ?! Cette charmante était donc une reine ? Drôle de coïncidence que deux haut gradé comme Ryûk et Aïra se rencontrent... Bref, peu importe qu'elle soit de la famille des Efles – d'ailleurs, elle ne ressemblait peu à ceux-ci – car ce n'est pas un ennemi potentiel, du moins pour l'instant. Ryûk se contenta ensuite d'un petit « enchanté » en signe de respect sauf qu'il ne s'abaissa pas courtoisement. Non pas qu'il oublia les coutumes, mais comme il l'a toujours pensé, les gestes ne font pas l'affaire face aux mots. Bref, rien ne sert de s'attarder sur ça et voilà que le silence depuis sa présentation se brisa lorsqu'elle se remit à parler en expliquant ce qu’est pour elle le mot « espionner ». Sur ce mot, ils étaient d’accord sur ce point. Elle s’arrêta de nouveau en regardant ces lieux désertiques où il n’y a que les arbres qui vivent. Cette jeune femme voulait l’accompagner dans sa promenade. Cela ne déplaisait pas au jeune Roi. Au contraire, cela lui fera de la compagnie plutôt que de rester seul. Elle voulait donc voir la face caché de cette forêt avec lui ? Elle n’avait pas l’air de faire qu’un avec la nature en ne soupçonnant même pas où était ce lieu mais elle devina tout de même qu’il y en avait au moins un.

" Très bien, j’adore avoir de la compagnie lors de mes promenades, surtout avoir à mes côté une charmante Reine. "

Après cette phrase, il fit un sourire doux qui en avait fait tombé plus d’une sous le charme. Il se mit alors en route vers le lieu sacré, vers le lieu indépendant que seul peu de personnes connaissent. Cela faisait déjà longtemps que le bel homme n’était pas venu dans ce lieu enchanteur… Avec tout ce travail, il n’eut le temps de faire ce qu’il voulait faire… Et voici qu’il se mit à courir ! Il se mit à courir tellement il était heureux d’avoir du temps libre et en prime de ce promener avec une charmante demoiselle ! Tout en courant vers le lieu, il prit la main de la jeune femme au risque de lui faire un peu mal, et l’emmena avec lui. La reine fut contrainte de le suivre en courant comme lui. Au bout de quelques secondes où l’extase baissa, il se rendu compte qu’il avait dû faire mal à la Reine. A prêt tout, qu’ils soient du même rang ou pas, il faut avoir du respect pour elle – qu’il avait d’ailleurs oublié déjà. Il se stoppa un peu brusquement et en se retournant vers elle. Contraint de lui avoir fait tout de même un peu mal, il baisa sa douce main puis finit par s’excuser humblement.

" Vous ai-je blessé ? Mon excitation de vous avoir à mes côtés pour la balade était tellement intense que j’en oublia de faire attention à votre santé, surement fragile ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drawingmanga.forums-actifs.com
Aïra Kedareth
Reine de Spilux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 58
Age : 27
Nom de la créature : Reine et musicienne
Réputation : 1
Date d'inscription : 23/03/2009

.: Parchemin d'identité :.
Créature: Aucune
Métier: Reine et musicienne
Equipements:

MessageSujet: Re: Recherche et rencontre [Ryûk Shikyo]   Ven 10 Avr - 9:24

[Je m'excuse pour le temps de réponse mais j'étais en semaine de Bac Blanc ^^".
En espérant ne pas t'avoir fait trop patienter...]


Le Roi accepta avec un plaisir apparent la compagnie d’Aïra, agrémentant ses paroles d’un compliment à son attention. Le sourire qui étira alors ses lèvres étonna la jeune Elfe. C’était un sourire très charmeur, presque séducteur. Cherchait-il vraiment à la séduire ? L’aura un peu sombre voire effrayante qui émanait auparavant de lui avait complètement disparu, laissant place à une douceur et une courtoisie plus que surprenantes. Peut-être était-ce justement un atout trompeur dont il fallait se méfier plutôt que d’y succomber…
La Reine se contenta de répondre par un sourire poli. Un sourire qui témoignait néanmoins de la joie et de l’honneur que Ryûk lui faisait par cette visite privée d’un coin de son royaume.
Aïra aimait la nature – comme tous les Elfes – et cette forêt aux premiers abords lugubre et peu accueillante suscitait chez elle une immense curiosité. La Nature était
naturellement belle. Cet endroit n’avait donc sûrement pas été toujours comme ça, si triste, si obscur… Au cours du temps, la présence de monstres avait du appauvrir le bois de sa splendeur et l’influence négative du pays, peuplé de créatures sanguinaires, n’était sans doute pas étranger non plus à la situation actuelle de la végétation. De plus, la jeune femme savait que ce lieu cachait inévitablement un endroit spécial, au paysage magnifique et lumineux, vert et ensoleillé, qui contrasterait avec le reste de la forêt. Aïra soupçonnait d’ailleurs les plantes rares – dont cette forêt était soit-disant pourvue – de ne pousser qu’à cet endroit particulier. Car on ne pouvait imaginer de jolies fleurs colorer les chemins sombres et étroits de la forêt. Les plantes ne s’épanouiraient pas dans de telles conditions…
C’était peut-être même grâce à ces plantes, pour la plupart magiques, que cette parcelle exceptionnelle de la forêt avait pu échapper au déclin. Une parcelle que malgré tout l’Elfe n’avait pas su trouver…

Elle suivit donc son guide. Mais soudainement, le Roi de Workzo se mit à courir ! Aïra conserva un visage impassible et figé, bien que perplexe. Mais avant qu’elle ne fasse de même pour rester à son niveau, il prit sa main et l’obligea à courir derrière lui. Cela ne dura même pas une minute et la Reine n’eut aucun mal à avancer au même rythme que le Démon. Elle possédait en effet la légèreté et la rapidité caractéristique de la race elfique. En outre, courir était bon pour la santé et cet exercice n’était pas pénible pour Aïra.
Le Roi finit par s’arrêter un peu brutalement. Il se tourna vers elle et le geste qui suivit fut inattendu. Il porta sa main à ses lèvres et l’effleura doucement avant de s’excuser… Santé fragile ? Ne savait-il pas que les Elfes sont parmi les êtres les plus résistants, malgré leur apparence fragile ? Enfin, il n’était pas illogique de penser qu’une telle jeune femme, si fine et si raffinée, dû faire attention à elle. Et sur le moment, Aïra resta silencieuse. Elle répondit finalement :


--- Cher Roi, votre attention me flatte. Rassurez-vous, je ne suis point blessée.

Elle se tut pour le regarder. Elle n’avait point la santé fragile, mais se faire passer pour une femme faible et sans défense et cacher ses ressources aurait pu être une stratégie. Cependant, Aïra préférait au contraire montrer sa force : lorsqu’on est une femme, il faut savoir s’imposer n’est-ce pas ?
Pour trancher la question, elle choisit de ne pas en dire plus. Et puis, ne l’avait-il pas vu combattre un peu plus tôt ?
En tous cas, ses excuses et son baise-main illustrait un peu plus la noblesse du Démon. Et en cela, il plût à la Reine. Ce respect était remarquable et prouvait qu’il méritait tout autant de respect de sa part. C’est pourquoi elle s’autorisa un sourire - un adorable sourire d'ailleurs - à l’attention de Ryûk.


--- Votre enthousiasme me rend impatiente de découvrir notre destination.

Et justement, Aïra sentit à ce moment une certaine aura magique, provenant sans aucun doute du lieu en question. Elle se tourna dans la direction de provenance et avança d’un pas.

--- Est-ce que…ce serait par ici ?

[FINI]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zanar-requiem.com
Ryûk Shikyo
Chef Démons/Roi de Workzo
avatar

Masculin
Nombre de messages : 175
Age : 26
Nom de la créature : Chef des Démons.
Réputation : 3
Date d'inscription : 26/05/2008

.: Parchemin d'identité :.
Créature: Bête hideuse.
Métier: Chef & Roi.
Equipements:

MessageSujet: Re: Recherche et rencontre [Ryûk Shikyo]   Lun 13 Avr - 13:23

♣ [ Désoler si le Rp est incompréhensible ou mal fait, mais j'ai écris alors que j'étais en voiture... ]


Les deux hauts-gradés couraient à travers la « Forêt Maléfique ». Non, le jeune Roi avait invité la Reine des Elfes à courir. Mais ceci n'avait pas l'air de la déstabilisé – qui n'était pas le but de Ryûk – et elle n'avait même pas l'air d'être épuisé par cette petite course. Petit car elle ne dura qu'à peine une trentaine de seconde. A ce moment-ci, le bel homme se rendu compte qu'elle avait surement eut mal lorsqu'il lui prit la main violemment à cause d'une trop grande excitation. Il se stoppa brusquement et tout aussi rapidement se tourna vers la demoiselle pour lui baiser la main. Avait-elle eut mal à la main il y a quelques instant ? En tout cas, elle fut surprise par l'action du jeune Roi. Porter une attention aussi flagrante sur elle, cela n'interpella pas Ryûk. Pour lui, c'était quelque chose de normal. Il ne s'excusa pas avec les mots, mais le geste en fut témoin. Au bout d'un certain temps, elle prit la parole en certifiant ce que Ryûk pensait : son attention envers elle la flattait. Ce n'ai pas tout, elle certifia aussi qu'elle n'avait pas eu mal. Après cela, elle fit un adorable sourire au Roi. Il fut d'ailleurs charmé par ce sourire enchanteur ! Elle se remit à parler en disant qu'elle était impatiente de voir ce lieu. Elle sentit alors une aura, celle du lieu, et elle plaça en direction du lieu son doigt. Elle lui demanda si c'était bien ici.. Avec un large sourire charmeur, il répondit...

" Oui, la lieu est bien dans cette direction, votre sens de la déduction est impressionnant. Ou plutôt est-ce un des Dons particuliers des Elfes ? "

Après avoir dit ceci, le Roi devança la jeune femme pour la diriger vers le Lieu. Il avait toujours autant d'enthousiasme de faire visiter ce lieu, mais il préférait prendre son temps. Durant la marche, plus ils s'enfonçaient dans cette sombre forêt plus les animaux devenaient dangereux. Les animaux faibles étaient étalés un peu partout sur le chemin mangé par des bêtes hideuse et indescriptible assoiffé de chaire. Bête hideuse... Ryûk connait bien ce mot... Lors de ces transformations, rares soit-elle, le jeune Roi devient une grosse bête poilu avec de longues dents. Et une petite intuition lui disait qu'il devra recourir de cette transformation... Mais quand ? Si la charmante Reine voyait en quoi il se transforme, elle serait dégoûté... Il en était sûr ! Peu de temps après ces réflexions, les ennuis commençaient... Et oui, ils s'étaient bien enfoncé dans la forêt et les monstres se faisait de plus en plus dangereux. Deux monstres surgirent haut perché d'un arbre vieillit. Ryûk les avaient heureusement remarqué... Ces bêtes peu commun était uniquement des femelles. Il en esquiva une mais l'autre s'accrocha, patte sur le torse du jeune homme en le déchirant au passage, au cou. Les yeux du bel homme se mirent à s'éclairer et il commença à enfoncer ses dents pointu sur le cou du monstre. Celui-ci lâcha prise. Un petit moment de répit survenu et il regarda la jeune demoiselle avec des yeux de désespoir. Il allaient les exterminé, c'est pourquoi il demanda à la demoiselle de ne pas intervenir. Mais pourquoi ? Et bien en voici la cause... : le jeune Roi commença a avoir des dents de plus en plus pointu, des poils lui poussant sur tout le corps, des yeux encore plus orangé. Après cela, il se présenta en la bête hideuse qu'il était... Il se mit à courir vers celle qui l'a attaqué en la poussant avec la tête. La monstre habile n'eut pas de mal à prendre la tête de Ryûk pour le balancer un peu plus loin. Une fois debout, il réessaya de nouveau sauf que ses ailes se mirent à pousser il emmena la bête dans les cieux. Il lâcha dans les airs le monstre puis se posa – toujours dans les airs - sur son ventre écorché . Ryûk en profita pour lui mettre des coup de dent sur son ventre. Une fois au sol, le monstre était mort, sang dégoulinant sur la terre fraiche. Mais il fallait faire vite, le deuxième monstre s'apprêtait à sauter sur la jeune demoiselle ! A toute vitesse grâce à ces ailes il se dirigea vers la monstre. S'accrochant ensuite à son dos pour lui assener des coup de griffes. Une fois au sol, le jeune Roi souleva la tête du monstre encore en vie vers lui. Le ventre étant sur le sol, l'étirement trop grand de la tête cassé de nombreux os qui stoppa alors la trachée. Le monstre mourra par manque d'oxygène. Les dents ensanglanté, le Roi se présenta à la demoiselle essoufflé. Ryûk n'allait pas prendre sa forme habituelle tout de suite, c'est pour quoi il se dirigea aussitôt vers le lieu en prenant la main de la jeune femme pour enfin courir. Une barrière se présenta devant eux. Invisible, mais il y en avait une. Il regarda la jeune femme pour ensuite se mettre à parler avec une grosse voix, dû à sa transformation.

" Nous voici au lieu... Une barrière invisible permet de rentrer dans ce lieu. Chaque être vivant, hideux et méchant, se vois transformer. Je retrouverais donc ma forme en passant cette barrière. Tenez, regardez ce corbeau ! Il se transformera en oiseau magnifique une fois cette barrière passé. Que diriez-vous de voir sa transformation en rentrant en même temps que lui dans le lieu enchanteur. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drawingmanga.forums-actifs.com
Aïra Kedareth
Reine de Spilux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 58
Age : 27
Nom de la créature : Reine et musicienne
Réputation : 1
Date d'inscription : 23/03/2009

.: Parchemin d'identité :.
Créature: Aucune
Métier: Reine et musicienne
Equipements:

MessageSujet: Re: Recherche et rencontre [Ryûk Shikyo]   Jeu 16 Avr - 10:03


---
Est-ce que…ce serait par ici ?

La jeune Reine sentait distinctement une aura magique…mais non maléfique. Ce qui était étrange dans un tel lieu, il faut en convenir. Cette sensation renforça alors la conviction d’Aïra : la forêt devait renfermer un coin protégé et sans aucun doute florissant. Le Roi était-il lui aussi sensible à la Nature ou avait-il trouvé cet endroit par hasard ?
Elle se promit de demander un peu plus tard son histoire à Ryûk. Pour l’instant il répondit aimablement à sa question, un grand sourire sur les lèvres :


--- Oui, le lieu est bien dans cette direction, votre sens de la déduction est impressionnant. Ou plutôt est-ce un des Dons particuliers des Elfes ?

Après avoir hésité à répondre, elle se contenta d’un regard mystérieux. Et déjà son guide s’avançait dans la direction indiquée. Elle le suivit tranquillement. Son "excitation" de tout à l’heure semblait lui avoir passé, car il ne se pressait plus. Il faut dire aussi que les arbres serrés les uns aux autres rendaient le chemin de plus en plus étroit et qu’une marche lente était plus sûre. Sans doute.
Malgré l’aura bénéfique qui émanait du centre de la forêt et vers lequel ils se dirigeaient, l’Elfe sentait la présence de monstres autour d’eux. Et elle ne fut presque pas surprise de découvrir bientôt, sur les bords du chemin, des cadavres de petits animaux… Sensible, la Reine détourna les yeux de ce spectacle.

Leur promenade dans ce lieu sombre et inhospitalier se faisait en silence. Peut-être le Démon était-il plongé dans ses pensées… Elle se laissa alors à faire de même, mais n’eut pas le temps de beaucoup réfléchir. En effet, les deux Majestés furent soudainement attaqués. Deux bêtes perchées sur une branche surgirent face à eux, l’air féroce et les crocs dehors. Les monstres se jetèrent sur le Roi des Démons, tandis qu’Aïra sortait son éventail pour se défendre.
Mais un évènement inattendu figea la demoiselle : alors qu’un des monstres avait blessé Ryûk au cou, celui-ci se transforma. Ses dents s’allongèrent et son corps fut bientôt recouvert d’un pelage sombre et épais. Avec la même brutalité que les deux bêtes, il mordit son attaquant pour le faire lâcher prise. Puis sa tête se tourna en direction de la jeune Reine. Elle le regarda avec attention. Et elle crut lire dans les yeux du Roi transformé un sentiment de…désespoir ? Ou était-ce un regret ? un pardon qu’il voulait lui présenter ? Elle n’aurait su le dire avec certitude, mais elle sentait que malgré sa transformation, le Roi maîtrisait ses agissements. Elle n’avait donc pas à le craindre.
Face à cette situation, elle comprit qu’il était préférable qu’elle reste en retrait. Elle ne doutait pas de la puissance du seigneur et serait très certainement capable de battre seul les deux monstres. Elle recula donc d’un pas et ne put que contempler, en spectatrice qu’elle était, l’effroyable combat qui avait lieu sous ses yeux.

Mais alors qu’elle observait le combat acharné dans les cieux, elle faillit être prise par surprise, ayant baissé sa garde. Le second monstre en effet s’apprêtait à foncer sur elle. Elle tenta de l’éviter mais le Roi attaqua vivement la bête, la projetant un peu plus loin. Bientôt les deux attaquants gisaient, ensanglantés et sans vie sur le sol.
Le Roi, toujours transformé, vint ensuite vers l’Elfe. Il était presque couvert de sang. Etait-ce le sien ou celui des deux monstres ? Elle voulut lui demander s’il allait bien mais avant qu’elle ne puisse dire ou faire quoi que ce soit, il lui prit la main et continua à avancer vers leur destination. Mais…il ne se retransformait pas ? La jeune femme cacha son étonnement et se résigna au silence pour le moment. Elle suivit docilement son guide, qui courait à nouveau.
Il s’arrêta enfin. Devant eux s’étendait une clairière lumineuse. Mais Aïra sentit tout de suite que ce lieu était protégé. Non pas seulement par la magie diffuse des plantes mais par une véritable barrière. On ne pouvait la voir à l’œil nu mais tout être un tant soit peu sensible à la magie pouvait la sentir.
Effectivement, le Roi en parla. Sa voix avait au moins autant changé que son apparence…

D’après Ryûk, cette barrière avait également la propriété de "rendre bénéfique" les êtres qui la traversaient. La jeune Reine était curieuse de voir ça… Ainsi, elle répondit à sa proposition par un signe de tête.
Le Roi, qui tenait toujours sa main, la fit passer la barrière en même temps que lui et que le corbeau. Elle ne quittait pas des yeux l’animal volant qui justement se métamorphosa dès son passage. Ses plumes noires s’éclaircirent pour devenir blanches ou bleues. Le corbeau ressemblait presque à une colombe maintenant. Il continuait à voler, mais avec bien plus de grâce qu’auparavant, et ne semblait point être troublé par cette transformation.
A ce moment, Aïra tourna la tête pour constater que le Roi avait, quant à lui, retrouvé sa forme humanoïde. Un peu de sang coulait de son cou. D'un air sincèrement inquiet, elle demanda :


--- Mais...vous êtes blessé ? Est-ce que vous allez bien ?

Elle le regardait attentivement...et n'avait, finalement, pas vraiment fait attention au décor qui les entourait. Le lieu était pourtant ravissant. Et une certaine fleur blanche, poussant un tout petit peu plus loin, aurait du l'intéresser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zanar-requiem.com
Ryûk Shikyo
Chef Démons/Roi de Workzo
avatar

Masculin
Nombre de messages : 175
Age : 26
Nom de la créature : Chef des Démons.
Réputation : 3
Date d'inscription : 26/05/2008

.: Parchemin d'identité :.
Créature: Bête hideuse.
Métier: Chef & Roi.
Equipements:

MessageSujet: Re: Recherche et rencontre [Ryûk Shikyo]   Lun 20 Avr - 1:58

[ Pas très long, je sais... ]


Effrayant… C’était l’adjectif qui qualifiait le mieux ce combat. Le sang des deux monstres inconnus coulait sur la terre fraiche. Celle-ci était déjà bien imbibée de leur sang. Une des monstres avait la trachée littéralement sortit de sa gorge ensanglanté. Ryûk était donc si cruel à se point ? Et bien, oui un peu. Mais il le fallait car eux aussi était d’une cruauté incroyable : pendant qu’il attaquait un des monstres, l’autre en profitait pour s’approcher de la Reine. Saisit d’une colère monstrueuse à cause que le monstre allait la toucher, il avait volé, et c’était le cas de le dire, au secours de la Reine. Bref, tout ça était finit. Cependant, il fallait faire vite avant que d’autres monstres ne rappliquent en sentant la bonne odeur de sang. Marchant à pleine vitesse, il reprit la main de la charmante femme pour la conduire au lieu. Trouvant des bêtes mortes au passage, il pressa encore plus le pas pour ne pas qu’elle soit effrayé : cela devenait de plus en plus dangereux !

Peu de temps après, ils étaient enfin arrivé au lieu enchanteur. Une barrière invisible et inodorante se trouvait devant les deux haut-gradés. Il était enfin hors de danger une fois passé cette barrière. Après avoir parlé, le Roi changé vit un corbeau : une bonne occasion de voir en quoi il se changera. Les deux passèrent dans le lieu et le corbeau se voyait pousser de nouvelles plumes d’un blanc et bleu éclatant. L’oiseau qui n’était qu’un sale corbeau est devenu une belle beauté. Tout comme le corbeau, Ryûk reprit sa véritable forme. La bête se transforma en beauté… D’ailleurs, cela attira l’œil de la demoiselle qui se retourna aussitôt. Plutôt que de regarder cette nature somptueuse et divine, elle préférait faire attention au Roi. Cela le flattait… Elle s’avança un peu vers lui et observé le sang qui coulait sur son torse. Oui, avec la transformation, son Tee-shirt s’était déchiré et du coup était torse nu. Si ce n’était pas une Reine qui se trouvait devant lui, les femmes de son âge seraient surement devenues folles !

" Votre attention me touche… Vous préférez regarder mes petites blessures plutôt que de regarder une telle beauté qu’est cet endroit ? "

L’on pouvait voir les abdominaux du jeune homme… Il était craquant comme ça ! Le Roi regardait un peu partout essayant de trouver la fleur… Une fontaine coulait un peu plus loin et cela faisait un bruit doux. Puis, tout d’un coup, il regarda un point… Elle était là ! Un petit oiseau était posé dessus. Tellement léger qu’il ne pouvait casser la fleur. La Reine étant très légèrement plus petites que le jeune Roi, il s’abaissa légèrement à sa hauteur puis se rapprocha d’elle, juste à ses côtés. Il pointa du doigt l’endroit puis comme par magie, l’oiseau se mit à voler vers eux. Le bel oiseau tournoya une fois autour d’eux, puis finit par se poser sur le doigt du bel homme. Incroyable, mais Ryûk était habituer aux nombreuses fois qu’il y va.

" La voilà… "

Il regarda longuement la plante… Puis s’aperçu que ce n’était pas celle là. A prêt tout, cette fleur de pousse pas dans les arbres. Ou du moins, à ce qu’il pensait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drawingmanga.forums-actifs.com
Aïra Kedareth
Reine de Spilux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 58
Age : 27
Nom de la créature : Reine et musicienne
Réputation : 1
Date d'inscription : 23/03/2009

.: Parchemin d'identité :.
Créature: Aucune
Métier: Reine et musicienne
Equipements:

MessageSujet: Re: Recherche et rencontre [Ryûk Shikyo]   Mer 22 Avr - 9:53


Aïra regardait toujours le Roi lorsque celui-ci lui répondit d’une voix rassurante. Par modestie sans doute, il parla de "ses petites blessures". Ou peut-être que de ses plaies n’étaient réellement que superficielles et peu profondes. Toujours est-il que la vue du sang inquiétait la jeune Reine. Toutefois après les mots du Démon, elle fit comme si de rien n’était, son visage reprenant sa passivité naturelle. C’est donc avec un apparent manque d’émotions que son regard glissa sur le torse nu de Ryûk. Sa blessure avait tant occupé l’attention de la demoiselle qu’elle n’avait pas vraiment remarqué l’absence de vêtements sur le haut de son corps.
Elle détourna alors calmement les yeux, masquant admirablement une légère gêne. Voyons ! C’était un peu indécent. En tant que Reine, elle n’avait pas le droit de poser les yeux sur un autre homme que son Roi ; c’était contraire à l’éthique et aux bonnes mœurs. En outre, elle ne voulait pas spécialement le regarder, bien qu’elle eut entraperçut une fort belle musculature. Elle était une femme aimante et fidèle, et ne se permettait donc pas de tels écarts.
De plus, fixer ainsi une personne était très malpoli. Et de surcroit si cette personne était dénuée, on aurait pu croire à certaines choses…
Avec toute sa noblesse, elle conserva une attitude neutre et inexpressive. Le Roi des Démons ne semblait par ailleurs pas gêné de se montrer ainsi.

Justement, après avoir dévié son regard de l’homme, elle porta son attention sur l’endroit magnifique qui les entourait. Le silence n’était troublé que par le bruit de l’eau, d’une rivière ou d’une fontaine apparemment, et les quelques chants d’oiseaux installés dans les arbres. De nombreuses fleurs s’étalaient sur un tapis de verdure. C’était ravissant à regarder. On aurait dit un tableau, une peinture, tant les couleurs éclataient au soleil.
Elle voulut se tourner vers Ryûk et lui dire combien elle trouvait ce lieu magique, le remercier aussi de l’avoir amené, mais elle s’arrêta dans son élan en constatant qu’il observait attentivement le paysage. Très attentivement même, comme si il était à la recherche de quelque chose. Ca ne pouvait pas être la fleur qu’Aïra était venue chercher… Elle lui avait à peine mentionné "des plantes". Sans le nom de la fleur ni ses caractéristiques, comment espérait-il la trouver ?
A ce moment il se rapprocha d’elle, les genoux légèrement fléchis, et lui indiqua une direction qu’elle suivit des yeux. Il lui indiquait un oiseau, posé sur une fleur blanche. L’oiseau vint très vite vers eux et s’installa sur le doigt toujours tendu du Démon. Aïra le regarda. C’était assez incroyable. Le Roi, qu’elle avait vu sous l’apparence d’une bête quelques instants plus tôt, avait maintenant un oiseau sur la main… C’était décidément quelqu’un de mystérieux et d’intéressant.
L’Elfe reporta son regard sur la fleur blanche mais vit rapidement qu’il ne s’agissait pas de l’Alizélus.
Elle fit un pas un avant, scrutant le sol. Elle découvrit enfin la fleur, un tout petit peu plus loin, cachée par un énorme lys bleu. Elle s’en approcha et s’agenouilla devant. Elle était exactement comme l’image qu’elle avait vu dans son livre.


--- Roi Ryûk, venez-voir. C’est la fleur que je cherchais.

Elle se retourna et attendit que le Roi soit à sa hauteur. La découverte de l’objet de ses recherches allait-elle mettre fin à ce moment qu’ils passaient ensemble - plutôt agréable il faut l’avouer - ? Elle savait de toute façon qu’elle devait repartir pour Spilux avant la tombée de la nuit.
La jeune femme regarda le Soleil. Ils leur restaient au moins deux bonnes heures avant la fin de l’après-midi. Cet endroit était reposant et elle voulait y rester un peu.
Elle regarda la fleur longuement. Enfin, la Reine sortit un mouchoir de tissu blanc de sa poche et cueillit délicatement la plante pour l’enrouler dans le tissu. Elle rangea ensuite le tout dans son kimono et se releva.


--- Cher Roi, avez-vous quelques obligations à votre Palais ? Ou pouvez-vous restez encore un peu ? Cet endroit est tellement incroyable, mais bien loin de chez moi… J’aimerai donc en profiter encore un peu, si vous me le permettez. Et votre compagnie me ferait bien plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zanar-requiem.com
Ryûk Shikyo
Chef Démons/Roi de Workzo
avatar

Masculin
Nombre de messages : 175
Age : 26
Nom de la créature : Chef des Démons.
Réputation : 3
Date d'inscription : 26/05/2008

.: Parchemin d'identité :.
Créature: Bête hideuse.
Métier: Chef & Roi.
Equipements:

MessageSujet: Re: Recherche et rencontre [Ryûk Shikyo]   Ven 24 Avr - 2:07

♣ [ J'espère que c'est assez compréhensible, car je n'ai vraiment pas le temps de relire et puis je l'ai fais assez vite... ]


Les deux hauts-gradés venaient de pénétrer le lieu enchanteur. Ils regardaient, ensemble, cette merveilleuse nature qui avait survécu à de nombreuses, très nombreuses, guerres. Aujourd’hui, en ces temps-ci, les guerres se faisaient de plus rares. Plus particulièrement pour Workzo. Les autres pays avaient-ils enfin compris qu’il était inutile de s’acharner sur ce pays satanique ? Ont-ils enfin compris que ce pays est plus puissant que leurs misérables royaumes ? Tant mieux, Le Roi Ryûk pourra passer plus de temps dans ce lieu, avec – il l’espère – la charmante Reine. En parlant d’elle, lorsqu’elle s’aperçut que le torse du jeune Roi était déchiré, elle tourna ses yeux en direction de son torse. Il faut dire que cela attira l’attention en voyant une telle musculature ! Mais elle devait surement avoir des obligations ou autres car elle détourna de nouveau ses beaux yeux vers une fontaine non loin de là. Ryûk est peu pudique, cela ne le dérangeait qu’elle regarde… Et voilà maintenant qu’elle ne voulait plus se tourner vers Ryûk pour lui parler ! A moins qu’elle cherchait désespérément la fleur en se concentrant ? … Après une fausse piste du Roi, la Reine aperçut une fleur d’une blancheur éclatante : c’était cette fleur-ci qu’elle cherchait. Elle l’avait enfin trouvé ! Elle fit un signe de doigt à Ryûk pour qu’il vienne puis la charmante femme cueillit cette douce fleur. Elle y prenait vraiment soin, on ne pouvait dire le contraire. Cela étonnait le Roi, d’une côté par la douceur de la Reine, et de voir qu’une fleur sir rare pouvait pousser en ce lieu. Le soleil se mit à briller, laissant enfin passer ses rayons à travers quelques branches. Elle regardait le soleil… Elle « lisait » l’heure ? Elle dit ensuite qu’elle voulait rester un peu de temps ici et si possible avec lui. Le jeune Roi était assez content, il allait enfin pouvoir visiter d’autre endroit avec une femme, et pas n’importe laquelle !

" Votre compagnie pour visiter d’autre endroit de ce lieu me ferait plaisir, moi aussi. C’est pourquoi j’accepte voir requête avec un grand plaisir. "

Il fit un large sourire pour montrer son plaisir de venir avec elle puis commença à se mettre devant elle. Il montrait son dos à la jeune femme… Il se retourna vers elle puis lui prit sa main droite en se baissant légèrement et en l’observant dans les yeux. Un sourire, puis il l’emmena voir d’autre endroit de ce milieu de forêt. Il marchait doucement, en tenant toujours la main d’Aïra. Il était aussi toujours en avant, au cas où… Mais personne ne pourrait les attaqué dans le lieu.

Après quelques mètres, ils arrivèrent à une petite montée. Il laissa la jeune femme ici, en lui faisant un signe de main : juste une seconde et il revient. On dirait qu’il avait tout prévu, dans la cabane se trouvait des vêtement de rechange… Les mêmes, bien entendu ! Il ressortit comme un gamin, en se tenant droit et en faisant des gestes indescriptibles pour montré ses vêtements.

" Tadam ! "

Il était resté quand même un bonne enfant. Il y avait un banc, il reprit alors a main de la jeune femme délicatement pour la conduire sur le banc. Tout deux assis, ils contemplaient cette nature magnifique. Cela lui plaisait tant qu’il se mit debout sur le banc en criant de joie. Tout ça était à lui, il n’en croyait même pas ses yeux. Il n’avait jamais été plus loin que ce banc. Allait-il découvrir de nouvelles chose si la le Reine venait avec lui voir les autres endroits ? Ou plutôt, allait-elle venir avec lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drawingmanga.forums-actifs.com
Aïra Kedareth
Reine de Spilux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 58
Age : 27
Nom de la créature : Reine et musicienne
Réputation : 1
Date d'inscription : 23/03/2009

.: Parchemin d'identité :.
Créature: Aucune
Métier: Reine et musicienne
Equipements:

MessageSujet: Re: Recherche et rencontre [Ryûk Shikyo]   Mer 29 Avr - 12:25


[Désolée pour l'attente, mais voilà ma réponse, comme promis.
...même si il est un peu tard...]


Aïra ne pensait pas que le Roi serait étonné de la voir lire l’heure grâce au soleil. Effectivement, les Elfes parvenaient à identifier les positions du Soleil pour déterminer les horaires. Et cela leur semblait tout à fait naturel, ayant appris cela dès leur plus jeune âge, comme on apprend à lire ou à écrire. On peut dire que cette pratique faisait partie de leur culture. Après tout, il n’était pas si surprenant que ces êtres, réputés pour leur lien avec la Nature, utilise le Soleil ou les étoiles pour se renseigner sur le temps et l’espace...
La Reine n’avait pas mentionné son départ prochain, mais ce qu’elle dit à Ryûk le laissait supposer. Il lui répondit d’ailleurs :


--- Votre compagnie pour visiter d’autres endroits de ce lieu me ferait plaisir, moi aussi. C’est pourquoi j’accepte votre requête avec un grand plaisir.

Le sourire qu’il fit ensuite ne pouvait laisser aucun doute sur le plaisir qu’il avait à être en sa compagnie : Ryûk était sincère. La jeune femme refusait de croire aux préjugés et c’est pourquoi elle n’était presque pas étonnée que le Souverain des Démons, ces créatures jugées féroces et sanguinaires, fasse preuve d’une telle délicatesse.
De plus, il savait parfaitement si prendre avec les femmes. Peut-être grâce à son éducation royale, mais toujours est-il qu’il était d’une grande galanterie, sans toutefois être trop entreprenant. La Reine en fut bien aise car il était embrassant de se trouver face aux avances d’un homme, avances auxquelles elle ne pourrait ni ne voudrait répondre.

Il lui prit la main pour continuer à visiter le lieu, bien plus grand que ce qu’avait imaginé Aïra au départ. Elle admirait en silence ce qui l’entourait. Puis, le Roi la quitta un instant et réapparut rapidement, à nouveau habillé. Il devenait certain que le Démon venait souvent en cet endroit, pour avoir même prévu des vêtements de rechange. A la fois surprise et amusée, la jeune Elfe s’autorisa un léger sourire.
On aurait dit que son guide, bien qu’il ait à peu près le même âge qu’Aïra, d’après ses estimations, était un véritable enfant. Il s’exclamait et montrait fièrement sa tenue. Avant qu’elle ne dise quoi que ce soit – elle n’aurait sans doute rien dit de toute façon – il l’emmena s’asseoir sur un banc non loin de là. Cette installation tranchait un peu avec la nature environnante. Tout comme la cabane d’ailleurs. Mais cela prouvait un peu plus la fréquentation du lieu.
Toujours avec une attitude infantile, Ryûk se mit debout sur ledit banc, manifestant explicitement sa joie. La Reine enviait quelque peu sa désinvolture et son aisance ; elle avait toujours été un peu trop timide et maintenant qu’elle était sur le trône, elle veillait toujours à garder une attitude noble et digne.

Après encore quelques instants de contemplation, la jeune femme murmura :


--- C’est vraiment magnifique... On est loin de se douter de l’existence d’un tel lieu lorsqu’on pénètre dans cette forêt.

Elle crut alors apercevoir quelque chose à sa droite. Elle devait rêver ! A bien y regarder, elle découvrit nettement la silhouette d’une personne. Une personne qui lui semblait étrangement familière… Cependant, les pouvoirs de la Reine eurent tôt fait de déceler et d’annihiler l’illusion. Décidément, cet endroit était plein de surprises…et de magie. Une magie assez puissante pour provoquer des illusions ?
C’était plus qu’intriguant. Elle hésita et demanda :


--- Ryûk, avez-vous vu ce que je viens de voir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zanar-requiem.com
Ryûk Shikyo
Chef Démons/Roi de Workzo
avatar

Masculin
Nombre de messages : 175
Age : 26
Nom de la créature : Chef des Démons.
Réputation : 3
Date d'inscription : 26/05/2008

.: Parchemin d'identité :.
Créature: Bête hideuse.
Métier: Chef & Roi.
Equipements:

MessageSujet: Re: Recherche et rencontre [Ryûk Shikyo]   Sam 2 Mai - 2:38

♣ [ J'ai fait un peu joué ton personnage avec ses émotions, si ça ne te convient pas, je rectifierais mon post. ]


Ils étaient tous deux assis sur un petit banc. Certes, qui ne se fondait pas tellement avec ce magnifique endroit…Les oiseaux volaient au gré du vent. Le doux air leurs caressait leurs douces ailes. Quelques oiseaux, peu habitués à voir des Hommes ici, s’aventurait entre les deux Roi et Reine. Tout doucement, le jeune homme approcha sa main droite vers le tout petit oiseau. Sa couleur verte pouvait même se fondre avec le paysage. Il caressa le petit oiseau pour qu’ensuite il vole vers un arbre. L’animal faisait soit semblant ou regardait vraiment les deux personnes présentes. C’était fabuleux de voir une nature aussi peu peureuse… Quelques minutes plus tard, après que le Roi eu libéré sa joie, le banc se mit à se recouvrir de sorte de liane, ou de feuilles un peu indescriptible. Cette fois-là, le banc se fondait vraiment avec la paysage… Après avoir vu ceci, ainsi que la formidable vue qu’elle pouvait avoir, la Reine parla en disant qu’elle n’aurait imaginé voir un lieu comme cela dans un royaume aussi peu fréquenté et un royaume d’horreur. Ryûk le prit comme un compliment ; c’était tout de même un peu grâce à lui ce mouvement de changement. Elle tourna légèrement la tête vers sa droite pour voir une silhouette. Un homme ou une femme venait leur rendre visite ? Mais elle fit vite d’apercevoir que ce n’était qu’une illusion, une sorte de magie forte. Elle se tourna de nouveau vers le jeune Roi pour lui demander s’il l’avait vu aussi, cette silhouette. Il l’avait vu, oui. Et cela lui était familier…

" Oui, je l’ai aussi vu. Une légende raconte que des particules de terre ou autre, viennent s’assembler pour former un corps. Ce corps peut s’apercevoir de plusieurs façons. Une magie, la magie de la forêt, permet de voir la personne que l’on désir voir. Je ne sais qui vous voyez, mais je vois ma mère… "

Le Roi avait vu sa mère ? Ces particules se formèrent alors devant leurs yeux… Le Roi voyait sa mère qui lui souriait… Comme si elle était vraie. Mais que pouvait voir la Reine ? Son Roi ? Peu importait pour Ryûk à vrai dire… Ca mère était devant lui – enfin, si l’on peut dire ça comme ça… Une larme tomba des yeux de Ryûk… Cela lui rappelait des souvenirs ! Les moments passés avec elle, les moments de rigolade avec elle… Tout ça était bel et bien terminé… Bizarrement, on dirait que le faux corps ressentait ce que le Roi ressentait… La fausse mère de Ryûk se mit elle aussi à pleurer une larme ou deux. Il ferma doucement les yeux, puis les particules s’envolèrent un peu partout. Pour aller dans le ciel… Cela voulait t-il dire que ces particules faisait voir le chemin pour rejoindre sa mère ? Il était bien trop tôt pour le Roi d’abandonner son royaume. En tournant la tête vers la Reine qui ne disait vraiment rien, elle s’en voulait : il avait mit fin à ce rêve d’apercevoir quelqu’un. Il ne s’avait pas ce qu’elle avait vu… La regardant désespérément et ne la voyant pas bougé, Ryûk comprit qu’il fallait la laissé seul. Il en profita d’ailleurs pour se mettre au loin, pour pleurer les larmes restantes. Mais enfin, il croyait que cette forêt faisait du bien, et voilà qu’il pleure ! C’était décidé, la prochaine fois, il ne s’aventurera pas aussi loin pour voir à nouveau sa mère dans un « rêve ». Il se retourna, désespéré de la voir pas bougé. Il l’observa alors en toute discrétion au loin… Mais qu’avait-elle donc ? Ce qu’elle a vu l’avait troublé ? Une autre légende encore plus vieille raconte que l’on peut voir tout. Même les secrets cachés. Ryûk c’est déjà comment est morts sa mère, c’est pourquoi il n’a vu que le corps de sa mère. Avait-elle vu alors la vérité sur quelque chose ? Il n’en savait trop rien, mais pourvu qu’elle ne reste pas sous le choc tant de temps que ça… Puis, d’un seule coup, il s’assied sur le banc, juste à côté d’elle posant alors ses bras autour de son cou et de mettre sa tête sur son épaule pour la réconforter…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drawingmanga.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recherche et rencontre [Ryûk Shikyo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Recherche et rencontre [Ryûk Shikyo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La fôret maléfique-
Sauter vers: